Pour faire une bonne cuisine, il faut de bons produits. Voilà qui tombe bien, puisque la gastronomie comtoise est riche de son savoir-faire et des normes qui ont été mises en place pour le protéger. Fromages, salaison et fumaisons, boissons, produits de la paysannerie comtoise et de récoltes plus sauvages, la gastronomie comtoise possède donc de nombreux atouts.

Pour bien choir ces produits, voici quelques pages qui vous donneront tous les conseils pour ne pas vous tromper. Vous y trouverez les productions les plus célèbres de Franche-Comté, mais aussi d’autres plus confidentielles.

Fromages de Franche-Comté

=> nos recettes à base de fromage

Riche de ses fromages, la gastronomie comtoise en fournit de nombreux aux connaisseurs. La plupart sont protégés par une AOP/AOC. Ce sont d’abord les fromages du massif jurassien : Comté, Morbier, Bleu de Gex, Mont-d’Or. Moins connu comme étant franc-comtois, le Munster est également produit dans le Nord de la Haute-Saône.

Outre les nombreuses créations plus ou moins récentes – et quelques traditions moins connues – il ne faudrait pas oublier la Cancoillotte, le plus comtois de tous les fromages. Qui, si elle ne dispose pas d’une AOP, devrait enfin bénéficier d’une IGP.

Charcuteries, salaisons et fumaisons franc-comtoises

=> nos recettes à base de charcuteries

Célèbres depuis l’antiquité romaines, les salaisons et fumaisons séquanes sont des produits du tuyé, une pièce centrale des fermes de Franche-Comté où l’on fume les viandes. Si les plus connues de ces produits sont fumés et à base de porc comtois, comme la Saucisse de Morteau, la Saucisse de Montbéliard, le Jésu de Morteau ou le Jambon de Luxeuil, certains, comme le Bresi, sont fabriqués à partir de viande de bœuf.

Il ne faudrait d’ailleurs pas oublier dans cette catégorie d’autres charcuteries, non fumées celles-ci, tel que le Gandeuillot ou l’Andouille du Val d’Ajol, venues des Vosges Saônoises.

Vins et alcools franc-comtois

Si le Vin Jaune demeure le fer de lance des vins francs-comtois, le vignoble du Jura produit également de nombreux excellents vins blancs et vins rouges. Auxquels il convient d’ajouter des spécialités plutôt apéritives telles que le Macvin, le Vin de Noix ou le Vin de Paille. Par ailleurs, terre historique de vignobles, la région produit aussi de nombreux vins de pays de Franche-Comté, protégés par une IGP.

Du côté des alcools, les plus célèbres du terroir franc-comtois sont sans aucun doute le fameux Kirsch de Fougerolles, l’Absinthe, mais aussi le Pontarlier. On ajoutera d’ailleurs à cette liste, non-exhaustive, la Mirabelle de Villersexel.

Autre spécialités comtoises

Mais la gastronomie franc-comtoise distingue également par d’autres produits. Ainsi, les poissons d’eau douce y sont très souvent préparés. Il en va de même pour une multitude de champignons. En règle général, on apprécie en Franche-Comté les produits « sauvages ».

De plus, certains produits typiques ne trouvent pas de place dans les catégories ci-dessus. On citera par exemple la farine de Gaudes. On trouvera aussi des produits sucrés tels que les Biscuits de Montbozon ou les chocolats.